fbpx

Surmonter sa peur avec la self défense

Surmonter votre peur avec la self défense c'est possible mais il faut déjà définir ce qu’est la “peur”, quelles réactions elle peut entraîner et comment les améliorer.

Illustration de la peur

Cet article a été écrit en collaboration avec le Doc Xavier Thomas et Sifu Johann Mau

Les différentes sortes de peurs

A - Les peurs archaïques

Les peurs archaïques sont celles venant de l’enfance : 

  • peur de certains animaux : araignées, chauve-souris, chiens…
  • peur de certains personnages : clowns, médecins, dentistes, policiers…
  • peur de certaines situations sociales : école, prise de parole en public, peur de sortir ou de se retrouver dans une situation gênante…                                                               

Ces peur évoluent depuis l’enfance et parasitent la vie adulte sans que des causes évidentes ne puissent être isolées.

B - Les peurs post-traumatiques

Les peurs post-traumatiques sont des peurs qui restent ancrées en vous à la suite d’un traumatisme.

  • Peur après une agression : agression dans la rue, viol, attentat…
  • Peur après un accident : accident routier, de train, de sport.
  • Peur après traumatisme psychologique : situation d’humiliation en public, échecs     répétés dans certaines situations….                   

Ces peurs peuvent être facilement reliées à un ou plusieurs évènements et elles vous laissent des séquelles en handicapant votre vie dans certaines situations

C - Les peurs face à un danger immédiat / réel

Il s’agit des peurs ressenties notamment lors d’une agression ou d’un accident lors d’un fait soudain pouvant entraîner un risque corporel. Elles peuvent provoquer différentes réactions corporelles qui peuvent vous bloquer pour répondre à la situation de façon adaptée et stratégique.

Quelques explications sur l’état de sidération dans notre article “Être agressif pour mieux se défendre”

Nos différentes réactions pour surmonter la peur

A - Evitement, attitude figée et incapacité à faire face à la peur

L’évitement est une conduite de l’individu qui va tenter d’esquiver la situation provoquant la peur et ceci par tous les moyens. Pour les peurs archaïques et les peurs post-traumatiques, l’évitement peut-être aisé. Par contre en cas d’agression, cela peut entraîner des conséquences (donner son portable, son argent, ses clés…). Enfin en cas d’accident, cela peut être l’impossibilité de se sortir de la situation ou de porter assistance à quelqu’un en danger.

L’attitude figée ou la sidération sont des états de totale stupeur paralysante provoquant une incapacité d’agir.

B - Utilisation d’objets, de personnes ou de rituels

L’utilisation d’objets rassurants consistent à  se balader avec des objets plus ou moins utiles en cas de danger (bombes lacrymogène, armes, voir amulette de protection en plus exotique…). Cela est une solution envisageable mais force est de rappeler qu’il faut savoir utiliser ces objets et que vous prenez le risque qu’ils soient utilisés contre vous. 

L’utilisation d’une personne rassurante (petit ami ou garde du corps) est une solution mais il faut que la personne soit disponible et que ses services ne soient pas trop onéreux.

L’utilisation de rituels de réassurance consiste en la déclaration de mantra, de phrases ou de gestes stéréotypés pour permettre de dépasser la peur.

C - L'affrontement de sa peur

L’individu se met en position de faire face au danger et de passer au-delà de la peur pour affronter l’instant quel qu’en soit les conséquences. Cela ne veut bien sûr pas dire de se mettre en danger inutilement, mais de rester calme par rapport à la situation pour faire preuve de discernement afin d’établir une stratégie rationnelle face au danger (agression, accident…)

Surmonter sa peur grâce à la self défense

Les clubs de self défense (notamment art martial de self défense) sont des méthodes progressives pour s’acclimater et  développer son sang froid face à des situations de peur et de développer avec discernement des stratégies adaptées dans l’instant à différentes agressions (verbale, psychologique, physique…). Par le recours à une sensibilité et à une tactilité au cours des entraînements, l’individu va se repositionner dans l’instant. L’instantanéité va permettre une lucidité et un discernement face à la situation de danger. Ce qui va permettre d’évaluer le danger et d’établir une stratégie adaptée et de la mettre en place par des automatismes conditionnés lors des entraînements. Enfin les exercices « actif-passif » vont permettre de préparer l’esprit à une transcendance de celui ci permettant l’affrontement de la peur dans les situations conflictuelles.

Grâce au cours collectif ou au cours particulier de self défense, le pratiquant va ainsi modifier son attitude face à la peur permettant de la surmonter. Sans attendre de miracles et grâce aussi à d’autres méthodes d’accompagnement une action sur les peurs archaïques et les peurs post-traumatiques peut être observée en parallèle de la préparation à la peur sur des dangers actuels. On appelle cela le cercle vertueux face à la peur qui n’a pas bien sûr pour but de vous transformer en tête brulée mais en quelqu’un de plus stoïque face à vos peurs.

Lorsque vous prenez des cours de self défense n’hésitez pas à échanger avec l’enseignant au sujet de vos peurs ou de vos craintes. Celui ci pourra, via des exercices adaptés, vous permettre de travailler sur des points de blocage précis.

Identifier vos peurs est une première étape pour les surmonter. A vous de choisir comment vous voulez les combattre. 

Exemple de mises en situation étudiées pendant les cours de Wing Chun. En acquérant ce type de réflexes vous surmonterez plus facilement votre peur dans les situations tendues.

Apprenez à surmonter vos peurs en participant à votre premier cours gratuit de self défense !

Laisser un commentaire

Fermer le menu