Comment Latitude Zéro va t’aider à progresser dans les arts martiaux ?

Vu comme le bonhomme est médiatisé tu as probablement déjà dû entendre parler de Mike Horn. Si ce n’est pas le cas et pour résumé rapidement sa vie : c’est un mec qui vit de l’aventure. Et quand il a fini de parcourir le monde, il écrit un livre. Alors même si je te vends le personnage très mal il n’en reste pas moins un des plus grands aventuriers du monde et ses périples sont riches d’enseignements sur la planète et l’être humain. C’est le cas de Latitude Zéro, son tout premier livre, dans lequel on retrouve plein de parallèles avec l’apprentissage des arts martiaux.

ParcoursLatitudeZero

Le parcours de Mike Horn – source image : https://mike-horn.skyrock.com/503025844-Latitude-Zero.html

Que se passe-t-il dans Latitude Zéro de Mike Horn ?

Mike Horn a décidé de traverser la planète (rien que ça) en suivant la ligne de l’équateur (à 40 km près faut pas déconner non plus). Pour mener à bien son aventure il ne doit pas utiliser de véhicule motorisé. L’auteur raconte son parcours et ses différentes péripéties des animaux sauvages de l’amazonie à la traversée des zones de guerre en Afrique. Il nous partage ses longs moments de solitude sur son bateau à voile.

Il y a de nombreux moments assez épiques comme lorsqu’il se fait mordre par un serpent venimeux seul au milieu de la jungle. Mais malgré les difficultés que représente son combat avec la nature on s’aperçoit vite que le plus grand danger vient de ses rencontres avec l’homme.

Pendant tout le livre, Mike Horn nous partage son état d’esprit et c’est assez inspirant.

L'entraînement et la préparation

Mike Horn a tendance à le minimiser dans son livre, mais l’entraînement est une composante importante de la réussite d’une telle aventure. C’est un ancien militaire, il a réalisé quelques stages de survie dans certains milieux. Rien qui ne le prépare à la réalité de son aventure, mais il a tout de même mis quelques chances de son côté avant de se lancer dans l’inconnu. Aujourd’hui il s’attaque aux régions les plus froides du globe, chose qu’il n’aurait probablement pas pu faire sans avoir réaliser plusieurs parcours et un certain entraînement physique au préalable.

La préparation de son voyage joue un rôle important dans la réussite de celui-ci. Il a définit en amont des points de rassemblement avec sa famille pour changer d’équipement et se ravitailler.

La comparaison avec les arts martiaux est simple : pour réussir et avancer il faut s’entraîner. Et plus tu vas t’entraîner, plus ton objectif sera facile à réaliser. Pour la self défense le constat est le même : tu veux 2% de chances en plus de te sauver la vie ? Entraînes Toi.

Le pouvoir de la résilience

Habité par sa mission, l’aventurier n’abandonne jamais. Pourtant dès les premieres pages du livre, avant même que son aventure commence, il rencontre des difficultés qui vont aller crescendo (problème d’argent, de logistique, … etc). Plusieurs fois il remet en question son voyage, mais jamais il ne revient en arrière ou n’abandonne. C’est probablement la leçon la plus importante à tirer du livre :

La réussite de l’objectif est plus importante que les difficultés rencontrées. 

Dans la pratique des arts martiaux l’envie d’abandonner va souvent t’arriver. Que ce soit parce que tu n’arrives pas à passer une technique que tu as déjà répété 40-50 fois ou parce que tu as loupé ton dernier passage de grade. Souvent même tu vas te sentir mauvais et petit comparé au reste du groupe et pourtant, c’est surmonter ces difficultés qui te permettra de devenir plus grand, plus fort et plus déterminé.

J’ai souvent remarqué que ceux qui deviennent bons ne sont pas forcément les plus doués mais ceux qui persistent dans discipline.

Latitude Zéro est une ôde à la résilience en sortant du livre tu vas avoir envie d’exploser toutes tes barrières.

L’art de la ruse

A plusieurs reprises dans le livre, Mike Horn est obligé de faire appel à la ruse et à la négociation pour se sortir de situations désespérées, je pense notamment à un passage ou dans la savane africaine en pleine nuit alors qu’il est en train de somnoler, un étranger l’approche et l’aventurier prend la décision plutôt radical de l’assommer (tu comprendras pourquoi en lisant le livre :)).

Dans ta pratique du Wing Chun et de la Self Défense, savoir utiliser la ruse est important. Ton ennemi sera souvent plus vicieux et probablement plus fort physiquement que toi. Il faut savoir se détacher des techniques, réfléchir vite et agir de façon plus intelligente que son adversaire.

Latitude Zéro de Mike Horn n’est pas exempt de défauts mais le lire me donne toujours envie d’exploser mes objectifs. Et je trouve que ses enseignements s’appliquent bien à l’univers des arts martiaux.

Il est aussi très abordable sur Amazon : https://amzn.to/3aVfT3u

Tu peux aussi retrouver le film gratuitement ici : https://youtu.be/HCFcoDGnNpA

Article suivantRead more articles

Laisser un commentaire