fbpx

La métaphysique de mon coup de poing dans ta gueule

Dans tous les arts de self défense un jour ou l'autre vous allez devoir mettre un coup de poing, pour vous défendre ou pour attaquer. Que fait le corps quand vous lancez votre poing sur votre adversaire ? Quelle est la métaphysique de mon coup de poing dans ta gueule ? Explications de Xavier.

Poing

Cet article a été écrit par Xavier Thomas en collaboration avec le Sifu Johann Mau

Le principe de base du coup de poing est simple puisqu’il faut transférer un maximum d’énergie d’un poing A dans une gueule B en un minimum de temps selon un vecteur de translation énergétique : A > B. Nous allons tout de même détailler les 3 petits points avant l’impact.

L'énergie inertielle

Tout d’abord au point A, il faut puiser dans l’énergie inertielle soit en se baissant sur ses appuis des deux pieds bien enracinés en comprimant sa masse musculaire pour obtenir un retour de la force de gravité lors de la remontée des appuis ( A ce titre, je vous laisse imaginer un combat de Wing-Chun dans la station internationale en apesanteur pour comprendre la pertinence de cette notion).

L’énergie inertielle correspond à l’énergie développée par les muscles posturaux pour lutter contre la force de gravitation et permettre le maintien de la structure.

Lors de la descente sur les appuis puis de l’ascension, vous allez puiser dans cette énergie. Dans un deuxième temps, vous aller accompagner la remontée de vos appuis avec toute cette énergie inertielle, en faisant une rotation mesurée avec votre bassin pour débuter la transformation de cette énergie inertielle en énergie cinétique du point A vers la gueule B.

L'énergie cinétique

L’énergie cinétique est l’énergie que vous allez transporter du point A vers la gueule B parallèlement au sol par transformation vectorielle grâce à un volant d’inertie à partir de l’énergie inertielle. L’axe de rotation dépendra bien entendu avec quel poing vous voulez frapper. Cette énergie inertielle grâce à cette rotation et la contraction de vos muscles dorsaux et abdominaux va être dirigée vers le moignon de votre épaule. Ensuite, en utilisant la technique de coup de poing vers la ligne médiane, vous allez contracter les muscles agonistes (ceux qui se contractent) et décontracter les muscles antagonistes (ceux qui s’étirent) depuis le point A vers la gueule du protagoniste B grâce à l’énergie cinétique. La première difficulté dans ce mouvement est de bien aligner les poulies articulaires de l’épaule, du coude et du poignet pour bien conduire l’énergie à transférer de A à B. L’autre difficulté est d’accompagner avec souplesse la force vers le protagoniste lors de la contraction des agonistes et de la décontraction des antagonistes pour que le transfert d’énergie inertielle en énergie cinétique soit le plus efficient avec le moins de perte énergétique.

C’est justement là que l’entrainement prend tout son sens pour perfectionner la technique par la répétition pour que celle-ci s’intègre progressivement dans votre système nerveux et dans le recrutement de vos fibres musculaires et devienne une technique autonome de votre pensée, ce qui conféra rapidité et puissance à votre frappe (force est de rappeler que rien ne résiste à la discipline et à l’entrainement).

Plus d’informations sur l’énergie cinétique sur la page très complète et scientifique de wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/energie_cinetique

La puissance du coup de poing

Enfin, au moment de l’impact votre volonté sera de transférer un maximum d’énergie en un minimum de temps du point A dans la gueule de B. En théorie, ce type de transfert d’énergie permet de créer une sidération dans la gueule de B permettant la création d’un contretemps pour une nouvelle frappe du point A dans la gueule de B. Normalement ce transfert d’énergie en un minimum de temps, appelé aussi puissance, provoque une dissociation de la structure de la gueule de B. Plus votre frappe sera souple dans la contraction des agonistes et la contraction des antagonistes plus l’énergie développée sera transmise rapidement en un minimum de temps et sera donc puissante.

Vous avez la procédure à suivre pour la frappe du point A vers la gueule de B. Prochainement, nous verrons comment utiliser la contre énergie de la gueule de B dans le point A lors de la frappe pour reprendre ses appuis et sa structure dans un mouvement inverse.

Maintenant que vous en savez plus sur la métaphysique du coup de poing comment surmonter votre peur grâce à la self défense.

Apprenez à développer votre attitude agressive dans nos cours de self défense

Laisser un commentaire

Fermer le menu