fbpx

La Self Defense pour les femmes qui voyagent : l’avis de Marie, inscrite en cours particulier

Cette année Marie part en voyage. Elle a pris conscience que cela pouvait présenter différents risques. Elle vous explique ce que les cours particuliers de Self Défense lui apporte dans ses préparatifs.

Marie Cours particulier

Peux-tu te présenter ?

J’ai 22 ans, j’ai terminé mes études de droit cet été et j’ai décidé de partir voyager en Amérique du Sud quelques mois.

J’ai cru comprendre que tu voyageais beaucoup, peux-tu nous dire quelques mots là dessus ?

J’ai toujours beaucoup aimé voyager, cela permet de se ressourcer, de mieux se connaître et surtout de faire des nouvelles rencontres. J’ai eu la chance de pas mal voyager en Europe comme ailleurs, mais c’est la première fois que je pars seule dans des pays où il y a moins de sécurité et sur une période d’environ quatre mois.

Pourquoi avoir souhaité commencer la self défense ?

En préparant mon voyage, il y a eu deux choses. D’abord mon entourage était assez anxieux à l’idée que je parte seule et je me suis aussi aperçue que j’étais moi-même assez stressée et pas très sereine à l’idée de voyager seule. Je me suis dit qu’il fallait que je trouve un moyen de lutter contre cette peur avant de partir, d’autant plus que celle-ci venait remettre mon projet en question.

Quels type de dangers as-tu identifié dans les pays dans lesquels tu voyages ?

C’est malheureusement assez cliché mais quand on est une femme, le risque d’agression sexuelle n’est jamais nul, et d’autant plus lorsqu’on voyage seule. En tant que touriste, on est aussi rapidement exposé au vol, avec agression ou non.

Avais-tu déjà pratiqué une autre discipline de combat avant cela ?

Non, à part une année d’Aïkido vers l’âge de 10 ans que j’avais à peine terminée, faute de motivation particulière.

Comment ton choix s’est-il arrêté sur le Wing Chun ?

J’ai dû faire un choix très rapidement car je n’avais qu’un mois à disposition pour prendre des cours de self défense. En regardant les différentes écoles à Nantes, mon choix s’est arrêté sur le Wing Chun car cette pratique semblait efficace et surtout il y avait pas mal de retours positifs sur la pédagogie de l’école à Nantes. Le premier contact avec l’école m’a convaincue dans la mesure où l’enseignant s’est montré tout de suite disponible pour me renseigner et me conseiller concernant mes objectifs de voyage. Ce qui m’a également convaincue après le premier cours, c’est l’aspect concret de l’enseignement qui permet de gagner de l’assurance assez vite.

Avais-tu des aprioris avant de commencer ton premier cours ?

Ne connaissant absolument pas la pratique du Wing Chun, pas tellement. Peut-être juste que je n’associais pas nécessairement la self défense aux arts martiaux.

Tu as pris des cours particuliers pourquoi avoir choisi ce format ?

Je dispose effectivement de très peu de temps pour apprendre à me défendre et les cours particuliers permettent d’avoir un suivi plus personnalisé pour progresser sur mon projet et sur une période si courte.

Comment se passe un cours ?

Johann me montre des nouvelles techniques à chaque cours, qui vont à chaque fois avec une situation d’agression différente, que ce soit coup de poing, saisie, étranglement, etc… ce qui rajoute vraiment une touche de réalité à l’apprentissage. On prend le temps de bien répéter les enchaînements et la fin du cours est surtout orientée sur du combat rapproché et du sparring ce qui permet au passage de travailler la condition physique. Le cours comporte généralement aussi une partie comportementale dans la mesure où on voit en quoi le comportement et l’attitude qu’on dégage nous aident à mieux identifier un potentiel agresseur et surtout à le repousser avant que celui-ci passe à l’action. Il arrive aussi parfois que je pense à une situation qui me stresse et qu’on n’a pas encore vue en cours et généralement on voit ce cas de figure au cours suivant.

Tu fais des cours sur une courte durée, maintenant que tu connais un peu mieux la discipline quelle est ton objectif d’apprentissage ?

Mon objectif est d’améliorer les réflexes de base que j’ai pu apprendre avant de partir, et d’être capable de les ressortir lorsque j’en aurais besoin et de continuer à renforcer ma condition physique pour pouvoir faire face un minimum en cas de combat.

Depuis que tu as commencé les cours, penses-tu avoir changé sur certains points ?

Oui, je sens que j’ai déjà acquis quelques réflexes et je me sens plus confiante. La pratique du Wing Chun entraine bien la précision et la vivacité ce qui diminue le sentiment d’impuissance face à l’adversaire (en particulier face à un homme). Surtout, je me sens déjà plus sereine à l’approche de mon départ rien que de voir les progrès effectués depuis le début du mois.

Selon Toi existe-t-il une relation entre la self défense et le développement personnel ?

Complètement ! Je me suis aperçue que la capacité de se défendre physiquement va de pair avec la capacité de se défendre personnellement dans la mesure où on acquiert un sens de la combativité, on apprend à poser plus vite ses limites et à prendre sa place. Quotidiennement, je trouve que la self défense booste la confiance en soi, développe l’écoute et l’appréhension de la peur.

Merci Marie d’avoir répondu à nos questions.

Prenez confiance en vous en pratiquant la self défense dans un cours particulier !

Laisser un commentaire

Fermer le menu